Entreprise

Comment se protéger contre les mauvais payeurs ?

0
Comment se protéger contre les mauvais payeurs ?

Entreprises, simples particuliers ou indépendants : il existe plusieurs situations qui vous exposent à des risques de faire face à de mauvais payeurs. Ce qui peut entrainer de graves conséquences financières et des complications juridiques et administratives de toutes sortes. Alors, comment s’en protéger ? Voici 3 suggestions.

Faire des vérifications de profils avant de s’engager

Premièrement, pour éviter les mauvais payeurs, ne vous engagez pas avec n’importe qui. Faites des vérifications des profils des partenaires d’affaires avec qui vous envisagez de travailler. Ce peut être en demandant un dossier financier complet avant de choisir un locataire ou en analysant le passé financier d’une entreprise avant de collaborer.

Désormais, vous avez internet qui peut vous aider dans vos recherches. Les sites de délation gratuite sont nombreux et ont le vent en poupe depuis quelques années. Les particuliers et les professionnels sont nombreux à déclarer le nom des mauvais payeurs auxquels ils ont déjà eu affaire. Ce qui permet de protéger les autres. Les informations sont évidemment vérifiées avant de publier le nom des mauvais payeurs. Vous pouvez vous fier à ces sites.

Demander des garanties

En outre, vous pouvez aussi demander des garanties de remboursement. Pour minimiser les risques face aux mauvais payeurs, les banques demandent par exemple une caution ou des hypothèques ou encore des gages, voire des garanties réelles. Cela vous assure un recouvrement parfait de la dette, peu importe les situations.

Attention néanmoins, la mise en garantie d’un bien ou d’une propriété ne vous donne pas le droit de le saisir simplement en cas de retard de payement. Il y a des procédures à respecter pour que tout soit légal et que vous ne soyez pas pénalisée à cause des abus. Notamment, en cas d’hypothèque, vous devez saisir le juge qui donnera un jugement de saisie exercé par voie d’huissier. Ensuite le bien sera vendu aux enchères publiques afin de couvrir le montant de la dette. La différence, s’il y en a, sera reversée à l’ancien propriétaire.

Souscrire une assurance contre les mauvais payeurs

Pour les propriétaires, il existe une assurance qui permet de se prémunir contre les mauvais payeurs. C’est l’assurance impayée qui est disponible auprès de n’importe quelle entreprise d’assurance et de prévoyance. Le principe est le même que pour n’importe quel contrat de couverture. Vous payez une prime mensuelle en échange de quoi vous serez couvert en cas d’impayés ou de retard. L’assureur payera l’intégralité du ou des loyers impayés.

Cependant, souscrire à ce genre de couverture n’est pas sans conséquence. Outre les dépenses mensuelles que cela implique, vous devez faire l’impasse sur la caution. De plus, vous avez l’obligation d’informer les locataires de cette mesure. En effet, en cas de retard de payement, l’assureur aura le droit de se substituer à vous pour se lancer dans la procédure de recouvrement. Il fera donc la mise en demeure et toutes les démarches légales possibles afin de se faire réserver le ou les loyers en question.

Pour conclure, il n’y a pas d’autres solutions que de faire preuve de vigilance pour éviter les mauvais payeurs. Et si, malgré tout, vous vous retrouvez face à une situation compliquée, la loi vous propose encore des démarches pour espérer vous faire payer.

9 bonnes raisons d’externaliser les centres d’appel

Previous article

Pourquoi adopter un chien en refuge ?

Next article

You may also like